Aoshima 04803 I.J.N Photogravure Cuirassé Lourd Chokai 1:700

Chokai (DDG-176) est un destroyer lance-missiles japonais moderne, dont la quille a été posée en 1995, lancé en août 1996 et mis en service en 1998.

12.25 

1 en stock

Acompte de 30% par article

Chokai (DDG-176) est un destroyer lance-missiles japonais moderne, dont la quille a été posée en 1995, lancé en août 1996 et mis en service en 1998. La longueur totale du navire est de 161 mètres et une largeur de 21 mètres. Le déplacement complet est d'environ 9 500 tonnes et la vitesse maximale est d'environ 30 à 31 nœuds. Le destroyer est armé de : 2 VLS Mk. 41 - un rail 29 et un rail 61, deux lanceurs de missiles quadruples RGM-84 Harpoon, un seul canon Mark 45 de 127 mm ou deux ensembles Vulcan Phalanx de 20 mm. Le navire dispose d'une piste d'atterrissage pour un hélicoptère embarqué. Le Chokai (DDG-176) est le quatrième et dernier destroyer appartenant à la classe Congo. Dans la seconde moitié des années 1980, il a été décidé au Japon de créer une nouvelle classe de destroyers lance-missiles avec des capacités de combat nettement supérieures à celles des navires de la classe Hatakaze précédente. Dans le même temps, on supposait que les nouveaux destroyers seraient polyvalents, mais auraient des capacités clairement étendues pour contrer les cibles aériennes. Enfin, afin de réduire les coûts de recherche et développement, ainsi que de faciliter la coopération avec les unités de l'US Navy, le projet d'une nouvelle classe de destroyers japonais était basé sur les unités américaines Arleigh Burke Flight I. Ainsi, le type Kongo les unités disposent du système de combat en réseau révolutionnaire AEGIS, coopérant avec le radar AN / SPY-1, qui leur a fourni des possibilités sans précédent pour contrôler l'espace aérien et contrer les cibles aériennes. Ils disposent également de lanceurs de missiles verticaux (VLS), qui augmentent considérablement leurs capacités de combat. Pour des raisons juridiques et politiques, les destroyers de la classe Congo ne sont pas équipés de missiles BGM-109 Tomahawk. Le dernier de cette classe, le Chokai (DDG-176), a été construit au chantier naval IHI Corporation à Tokyo. Son nom fait référence au croiseur lourd japonais de la Seconde Guerre mondiale et à la montagne japonaise du même nom. Vers 2010, l'unité a subi une modernisation, à la suite de quoi elle a reçu une version modernisée du système AEGIS (version BMD 3.06), permettant la détection de missiles balistiques. Il a également été adapté pour tirer des missiles anti-balistiques Standard SM-3. En 2011, Chokai a participé à une opération de sauvetage et humanitaire dans la partie nord de Honshu, provoquée par le tremblement de terre et le tsunami. En 2016, le navire a participé aux manœuvres internationales RIMPAC. Chokai (DDG-176) est en service actif.

 

 

Informations complémentaires

Poids 0.100 kg
Echelle

1:700

Fabricant

Aoshima

Genre

Kits d'amélioration

Matière

Laiton